Aliments 0% : sont-ils vraiment meilleurs ?

Aliments 0% : sont-ils vraiment meilleurs ?

Ces dernières années, l’obésité a nettement augmenté et l’accès à une alimentation déséquilibrée est devenu plus facile que jamais. En parallèle, les pressions sociales croissantes, amplifiées par les réseaux sociaux qui idéalisent un corps mince, peuvent semer la confusion.

Nous cherchons à améliorer notre santé, essentielle pour notre qualité de vie, mais cela n’est pas toujours simple. Cela nécessite de revoir notre alimentation, malgré la difficulté à résister aux aliments riches en sucre et en gras. Difficile alors de résister à cette tentation de trouver des solutions “faciles” pour perdre du poids.

Les industries ont surfé sur cette tendance et ont sorti les aliments 0%. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble ce qu’il en est, et s’il sont réellement bons pour notre santé.

La promesse des aliments 0%

Aujourd’hui, la perte de poids est souvent associée uniquement au nombre de calories consommées. Donc, lorsque nous voyons “0%” ou “sans” (sucre, matière grasse, etc.) sur l’étiquette, nous pensons avoir trouvé la solution idéale ! Le marketing autour de ces produits promet des avantages comme la perte de poids, la réduction des risques de maladies cardiovasculaires et la gestion du diabète. Les sans sucres seraient parfaits pour ceux qui souhaitent stabiliser leur glycémie, et les sans matières grasses seraient recommandés pour diminuer l’apport calorique et réduire les niveaux de cholestérol.

Parfait non ? …

Les produits allégés se sont multipliés dans les rayons des supermarchés, souvent accompagnés de ces promesses alléchantes contre le surpoids et l’obésité. Cependant, de nombreux diététiciens et nutritionnistes mettent en garde contre cette illusion marketing.

Les dangers cachés des substituts

Malgré les avantages apparents, les aliments “0%” présentent plusieurs inconvénients potentiels. Premièrement, les substituts utilisés pour remplacer les graisses ou le sucre ne sont pas toujours bénéfiques. Pour maintenir la texture et le goût des aliments allégés en graisses ou en sucres, les fabricants ajoutent souvent des additifs tels que des épaississants, gélifiants, émulsifiants et édulcorants (comme l’aspartame ou le sucralose). Bien qu’ils apportent moins de calories, des études ont montré qu’ils peuvent avoir des effets négatifs sur la santé digestive, perturber le métabolisme et la régulation de l’appétit, menant parfois à une prise de poids et à des troubles métaboliques.

L’aspartame par exemple, très largement utilisé et avec un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucre, est également associé à l’obésité ainsi qu’aux maladies cardiovasculaires et métaboliques. Il est également rapporté que la chaleur pourrait transformer l’aspartame en formaldéhyde, une substance toxique pour l’organisme !

Le comportement modifié du consommateur

Un autre problème avec les aliments “0%” est l’effet compensatoire. Les consommateurs peuvent avoir tendance à manger de plus grandes quantités en pensant que ces produits sont moins caloriques ou plus sains. Une étude a montré que les personnes consomment souvent des portions plus grandes de produits étiquetés “allégés” ou “sans matières grasses”, ce qui peut annuler les avantages caloriques attendus. L’aspartame, (l’édulcorant de synthèse qui imite le goût du sucre dont nous avons parlé plus haut), trompe le cerveau en envoyant un signal sucré, déclenchant la production d’insuline. Mais comme le sucre réel n’arrive pas, cela peut provoquer une hypoglycémie, augmentant ainsi l’appétit et entraînant une prise de poids.

Les avantages des graisses et des sucres naturels

Il est crucial de comprendre que toutes les graisses et tous les sucres ne sont pas équivalents en termes d’effets sur la santé. Les graisses naturelles, présentes dans des aliments comme l’avocat ou le saumon, jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement du cerveau, la régulation hormonale et l’absorption des vitamines liposolubles. Pour donner un exemple plus détaillé, les acides gras insaturés présents dans les noix et l’huile d’olive, sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. De même, les sucres naturellement présents dans les fruits entiers, accompagnés de fibres, de vitamines et de minéraux, offrent une source d’énergie stable et réduisent le risque de pics glycémiques par rapport aux sucres raffinés.

Équilibrer son assiette

Plutôt que de se fier uniquement aux étiquettes “0%”, une approche plus diversifiée est recommandée. Cela inclut la consommation d’aliments entiers et non transformés autant que possible. Par exemple, opter pour un yaourt nature entier et y ajouter des fruits frais peut être plus bénéfique que de choisir un yaourt 0% sucré artificiellement. De plus, une alimentation diversifiée et nutritive permet de s’assurer que le corps reçoit tout ce dont il a besoin sans recourir aux substituts artificiels.

Conclusion

En conclusion, bien que les aliments “0%” promettent des avantages attrayants, ils ne sont pas automatiquement meilleurs pour la santé. Si vous choisissez de les consommer, il est essentiel de les inclure dans une alimentation équilibrée et variée, en évitant les excès. Les substituts utilisés et l’effet compensatoire peuvent entraîner des conséquences négatives. Une alimentation équilibrée, comprenant des graisses et des sucres naturels en quantités modérées, est souvent une meilleure approche pour maintenir une bonne santé à long terme. Il est donc crucial de lire attentivement les étiquettes et de faire des choix alimentaires basés sur des informations complètes et précises. Nous avons besoin de gras et de sucre ! L’essentiel est de comprendre quelles quantités nous sont nécessaires, de choisir les aliments appropriés et garder cette notion de plaisir ! 🙂

Lucie 

Rédigé par Julie the french writer

Références :

  • Observatoire des Aliments (2020). Les produits allégés dérèglent et font grossir.
  • Le Monde (2019). L’allégé fait grossir.
  • Le Bien Public (2018). Certains produits light feraient grossir.
  • Santé Publique France (2021). La consommation de fruits et légumes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *